Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Rico

Devils Race 2013.

La Devils Race, c'est loin. En gros, c'est à l'autre bout de l'Europe (18 heures de route). Mais ça valait le coup. Dans une ambiance dont seuls les Tchèques connaissent le secret, la phase finale de la compétition s'est déroulée sur le rapide de "l'escalier ", soit en plein milieu des bois sur une section de la Vlatva mise en eau qu'une seul fois par an. Des milliers de kayakistes venus de Hollande, Slovaquie, Slovénie, Russie, Autriche, Allemagne, Suisse, Pologne, Croatie, et d'Italie ont fait le déplacement. Il fallait bien deux français pour compléter le tableau. En gros, la Devils Race c'est comme déplacer un marathon de l'Ardèche version eaux vive, sur 12 km de rivière, robinet ouvert. Ça donne un énorme bordel jovial, qui tente de s'organiser tant bien que mal.

Venu pour me tester à un mois de la Sickline, je cherchais la confrontation, histoire de savoir où j'en étais dans ma préparation et glaner quelques points pour la coupe d'Europe. Embusqué, après les qualifications, je misais tout sur la finale en face à face. Mike Dawson partit juste devant, finit en tête alors que j'ai tout tenté sans trouver la brèche du Kiwi pour lui passer devant. Rien à regretter, il était le plus rapide aujourd'hui !

The Devils race, it's far. Basically, it is at the other end of Europe (18h by drive). But it was good. In atmosphere who only Tcheques have the secret, the final runs were in "Steps rapid", is in the middle of the woods on a Vltava section only in water once a year.Thousands of kayakers from all the Europe did the trip. We were two frenchies to complete the picture. A huge mess in very happy spirit. Came to my test in a month of Sickline I sought confrontation, just to know where I was in my preparation and pick up some points for the European Cup. Dodger, after qualifying I was betting while final face to face. Mike Dawson just went to finish top while I tried everything without finding the breach of Kiwi to pass. Nothing to regret, it was the fastest today.

Fabian et Boris attendent le train pour faire la navette.

Fabian et Boris attendent le train pour faire la navette.

My self in "Steps" during the semi final run. After a strong start in the final run vs Mike Dawson, he took the lead and i had never find the line to beat him.

My self in "Steps" during the semi final run. After a strong start in the final run vs Mike Dawson, he took the lead and i had never find the line to beat him.

The trio, like last year this have the same on same place on podium !

The trio, like last year this have the same on same place on podium !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Véronique 15/09/2013 16:13

quel bonheur de voir et connaître des gens qui tentent tout pour arriver au bout de leur RÊVE.
Merci Eric pour ton courage et ta force, ta simplicité aussi.